Traitement ostéopathique

Écrit par les experts Ooreka

 

Principe de base du traitement ostéopathique

Un traitement ostéopathique quel qu'il soit vise à redonner une bonne mobilité aux structures. En recouvrant de la mobilité, les régions concernées vont voir disparaître les douleurs auxquelles elles sont sujettes.

En effet, les patients consultent essentiellement les ostéopathes pour des douleurs. Pour eux, redonner de la mobilité n'a que peu d'intérêt, seul le soulagement importe. En réalité, l'un ne va pas sans l'autre.

Les douleurs sont très fréquemment (pour ne pas dire systématiquement) dues à des « blocages », ce que l'ostéopathe appelle « lésion ostéopathique » ou « dysfonction somatique ».

En levant ces blocages, les structures fonctionnent à nouveau normalement et les douleurs disparaissent.

Faire des liens en ostéopathie

L'ostéopathie est une thérapie holistique qui est capable de travailler sur un très grand nombre de systèmes, de grands pôles.

Par ailleurs, l'ostéopathe doit avoir une excellente connaissance de l'anatomie et de la physiologie pour être capable de faire les liens entre deux systèmes qui n'ont pas forcément de relation directe.

Par exemple, en cas de troubles digestifs, il sera nécessaire de connaître l'anatomie et l'innervation de la cavité abdominale pour jouer :

  • au niveau viscéral sur l'organe concerné et son environnement ;
  • au niveau crânien sur la zone d'émergence du nerf pneumogastrique (Xème paire de nerfs crâniens) ;
  • au niveau ostéo-articulaire sur les cervicales (le nerf phrénique qui émerge à hauteur de la cinquième vertèbre cervicale innerve notamment le diaphragme).

À noter : l'ostéopathie ne prétend pas prendre en charge les grosses pathologies telles que les cancers, le sida, les maladies génétiques, les fractures, l'ostéoporose, etc.

Toutefois, l'ostéopathie même dans ces cas graves est capable d'apporter son soutien et de favoriser un mieux-être parfois très appréciable.

Système ostéo-articulaire

L'ostéopathie est essentiellement connue pour les « miracles » qu'elle est parfois capable de réaliser dans le domaine de la douleur ostéo-articulaire.

  • Les exemples de personnes souffrant de lumbago, de torticolis, d'épicondylite (le fameux tennis-elbow), d'entorses ou autres soignés en une seule consultation ne manquent pas.
  • L'ostéopathie ne prétend toutefois pas soigner tous les problèmes articulaires et encore moins les fractures.
    • Elle connaît ses limites.
    • Cependant, dans la majeure partie des cas où le traitement n'est pas du ressort de l'ostéopathie, la visite chez un professionnel permet d'accélérer le processus de rémission.
  • De même, l'ostéopathie ne fait pas disparaître l'arthrose. En revanche, il est tout à fait possible d'avoir de l'arthrose et de ne pas en souffrir. De même, certaines hernies discales peuvent être soulagées de façon durable.

Névralgies

Les grandes maladies neurologiques ou neuro-dégénératives comme la maladie d'Alzheimer ou le Parkinson ne sont pas prises en charge en ostéopathie. En revanche, un grand nombre d'autres atteintes sont tout à fait de son ressort.

Il est notamment possible de traiter des pathologies et des névralgies très fréquentes comme :

  • les migraines ;
  • les sciatiques ;
  • les cruralgies ;
  • les névralgies cervico-brachiales (douleur qui irradie depuis les cervicales jusqu'à la main ou aux doigts en provoquant des paresthésies, c'est-à-dire des fourmillements) ;
  • les névralgies d'Arnold (douleurs qui irradient depuis la base du crâne jusqu'à l'œil en provoquant une douleur dite « en casque » au niveau du cuir chevelu) ;
  • les névralgies faciales ;
  • les névralgies intercostales, etc.

Système digestif

Un très grand nombre de troubles digestifs existent et l'ostéopathie peut en prendre en charge bon nombre d'entre eux.

Parmi les pathologies les plus souvent rencontrées, citons notamment :

  • les reflux gastro-œsophagiens (ou RGO) ;
  • les hernies hiatales (souvent à l'origine de RGO) ;
  • les troubles de la digestion en général ;
  • les ballonnements ;
  • les gaz ;
  • les troubles hépato-biliaires (repérables, car ils entraînent notamment une difficulté à digérer les graisses) ;
  • les colites ;
  • la constipation, etc.

Système ORL

L'ensemble de la sphère ORL peut être victime de plusieurs pathologies que peut prendre en charge l'ostéopathie. Le traitement ostéopathique est particulièrement intéressant pour régler de façon pérenne des pathologies chroniques.

Ce sera notamment le cas avec :

  • les rhinites ;
  • les sinusites ;
  • certaines formes d'asthme.

D'autres troubles ORL susceptibles d'être pris en charge sont, par exemple :

  • les vertiges ;
  • les acouphènes (bourdonnements), pour lesquels la médecine allopathique n'a pas de solution ni même d'explication tangible.

Toujours dans le cadre de la sphère ORL, l'ostéopathie peut avoir une action importante au niveau dentaire. On peut même parler d'ostéopathie dentaire dans certains cas.

  • Là où l'ostéopathe joue un rôle prépondérant, c'est en orthodontie. En effet, en travaillant sur les malocclusions (les dents qui s'emboîtent mal), l'ostéopathie peut éviter bien des désagréments.
  • Inversement, certains traitements ostéopathiques ne peuvent tenir dans le temps si aucun traitement orthodontique n'est entrepris.
  • Enfin, l'ostéopathe peut jouer un rôle de premier plan dans les traitements nécessitant la rééducation linguale, pour corriger certaines lésions dues à la succion du pouce voire dans certains cas de dyslexie.

Troubles psychologiques et ostéopathie

L'ostéopathie peut intervenir dans de nombreux cas de troubles quotidiens ou psychologiques plus ou moins handicapants.

On retiendra les actions très positives de l'ostéopathie dans des domaines aussi variés que :

De façon générale, en collaboration avec les spécialistes compétents, l'ostéopathie peut être bénéfique dans le cadre du traitement de nombre de troubles psychologiques.

Grossesse

L'ostéopathie est intéressante dans la préparation à l'accouchement et plus encore pour la prise en charge des bébés. La grossesse est parfois une étape difficile à vivre et l'ostéopathe peut intervenir pour faciliter la vie des femmes enceintes.

Chocs et traumatismes : le whiplash injury

Les chocs et traumatismes, qu'ils soient physiques ou émotionnels peuvent avoir un impact trop souvent sous-estimé. Ce qu'on appelle le whiplash injury en ostéopathie correspond au « coup du lapin ».

  • Ainsi, lorsqu'a lieu un accident de la voie publique (AVP), par exemple un choc frontal en voiture, l'ensemble du corps va se verrouiller en cherchant à se protéger. Le même type de réaction cellulaire et musculaire va avoir lieu en cas de choc émotionnel.
  • Dans ce cas, seuls les ostéopathes seront à même d'intervenir pour rééquilibrer l'ensemble du corps et lui permettre de refonctionner de manière normale.

Bien souvent, les whiplashs empêchent la rémission totale et les douleurs récidivent et se chronicisent tant que ce décalage n'est pas correctement traité.

Besoin de mutuelle pour vos soins ? Comparez les tarifs gratuitement.

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !