RGO et ostéopathie

Écrit par les experts Ooreka

Causes du reflux gastro-œsophagien

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) qui touche de nombreux bébés et quelques adultes peut se soigner en ostéopathie grâce à quelques manipulations adaptées.

Il est important de comprendre les causes du RGO pour savoir quels sont les outils de traitement que peuvent employer les ostéopathes.

Généralement, le RGO (surtout lorsqu'il est grave) est à rapprocher de la hernie hiatale.

  • Il s'agit d'une pathologie dans laquelle une partie de l'estomac va remonter dans l'œsophage, au-dessus du diaphragme.
  • En remontant, l'acide contenu dans l'estomac (l'acide chlorhydrique) reflue lui aussi dans l'œsophage et provoque une brûlure de sa muqueuse qui, contrairement à celle de l'estomac, n'est pas adaptée à une acidité aussi élevée.

C'est par ce mécanisme qu'apparaissent les brûlures d'estomac (ou dyspepsies) qui participent au RGO. D'autres causes existent également et toutes sont à rapprocher d'une défaillance du sphincter inférieur de l'œsophage (SIO).

Ce sphincter s'ouvre lorsque les aliments, après avoir transité par la bouche et l'œsophage, se présentent à lui. Il les laisse alors passer dans l'estomac et se referme. Lorsque le SIO ne fonctionne pas convenablement, il se referme mal, ce qui amène l'acide chlorhydrique à entrer en contact avec l'œsophage, d'où les brûlures.

Symptômes du RGO

Un des symptômes les plus significatifs du RGO est la régurgitation, c'est à dire le retour d'un aliment (ou d'un liquide) depuis l'estomac vers la gorge ou la bouche (un peu comme un vomissement). Ce symptôme est particulièrement observable chez les nombreux nourrissons et bébés victimes d'un reflux gastro-œsophagien.

Attention, certains RGO ne sont pas tout de suite repérés dans la mesure où l'acide n'entraîne non pas des vomissements, mais une toux chronique (l'acide brûle la gorge). Si le diagnostic est mal posé, vous pourriez vous retrouver avec une prescription d'antibiotiques qui, loin de régler le problème, l'intensifiera en augmentant l'acidité gastrique.

Le diagnostic est posé avec certitude en réalisant une fibroscopie même si certains signes cliniques comme le signe du lacet (qui entraîne un reflux lorsqu'on se penche en avant, comme pour faire ses lacets) sont assez révélateurs.

Traitement ostéopathique du RGO

Le traitement ostéopathique du RGO permet de régler un grand nombre de cas.

Signalons d'emblée que l'ostéopathie ne permet pas de soulager les RGO dues à des hernies hiatales particulièrement importantes (la chirurgie sera parfois inévitable). Toutefois, ces cas restent relativement rares, le diagnostic étant généralement posé suffisamment précocement.

Dans tous les autres cas, l'ostéopathie peut se révéler intéressante.

En cas de hernie hiatale

Le thérapeute dispose, dans sa « boîte à outils », de plusieurs techniques d'ostéopathie viscérale permettant de réduire les hernies hiatales modérées.

  • Ces techniques viscérales consistent, schématiquement, à tracter l'estomac qui est remonté vers le bas en s'aidant de la respiration du patient. La technique peut être réalisée en position assise (pour s'aider de la pesanteur) ou allongée.
  • La correction de la hernie entraîne naturellement une diminution des RGO puisqu'elle en était à l'origine.

En cas de dysfonction du SIO

La technique qui permet de redonner une bonne contractibilité au SIO sera parfois à pratiquer suite à la correction de la hernie hiatale si celle-ci avait lieu d'être.

L'ostéopathe va placer ses mains à l'aplomb du SIO, au niveau de l'abdomen du patient, et effectuer une technique sphinctérienne (consistant à réaliser un mouvement de rotation horaire puis anti-horaire). Cette technique corrige la défaillance du sphincter.

D'autres techniques spécifiques permettent de rééquilibrer la jonction entre l'estomac et l'œsophage (ou JOCT pour jonction œso-cardio-tubérositaire).

RGO chez les bébés

Les cas de RGO chez les bébés s'abordent quelque peu différemment. Un travail crânien sera essentiel.

  • En effet, en se rapportant à l'anatomie, on sait que de nombreux organes de la cavité abdominale, dont l'estomac, sont innervés par la Xème paire de nerfs crâniens (nerfs pneumogastriques ou vagues). Lorsque ce nerf sera comprimé ou irrité, il communiquera moins bien et fournira des informations « erronées ».
  • C'est souvent ce qui se passe chez les tout-petits. Le travaille consiste alors à libérer ce nerf, à lever la compression dont il est victime. Or, c'est le plus souvent au niveau crânien que se trouve le « blocage ». Plus précisément, c'est au niveau des condyles occipitaux, zone crânienne en cours d'ossification chez le bébé, que le nerf est en souffrance.
  • Par quelques techniques crâniennes très douces, il sera possible de rétablir un bon équilibre occipital ce qui normalisera les informations fournies par le nerf pneumogastrique.

En accompagnant cette correction par une harmonisation de l'axe crânio-sacré (voir ostéopathie crânienne) et de l'abdomen, une ou deux consultations ostéopathiques suffisent généralement à régler les RGO des bébés.

Besoin de mutuelle pour vos soins ? Comparez les tarifs gratuitement.

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !