Sommaire

 

La hanche (articulation coxo-fémorale) constitue une des plus grosses articulations de l’organisme. Pour maintenir cette articulation porteuse, de nombreux ligaments sont présents, sachant que les puissants muscles et tendons de cette zone participent à sa congruence (à son parfait emboîtement). Ainsi, de nombreux éléments peuvent expliquer que la hanche devienne douloureuse. Voyons ensemble quelles sont les causes des douleurs de la hanche, les symptômes qui les accompagnent et les meilleurs traitements pour les soulager.

Types de douleurs de la hanche

Les douleurs de la hanche peuvent être de types variés. Il faut notamment distinguer les douleurs localisées précisément au niveau de l’articulation coxo-fémorale, des douleurs plus diffuses qui touchent la région de la hanche.

Les douleurs de la hanche peuvent provenir d’un problème à l’aine, aux lombaires et parfois au genou ou à la jambe. De même, une douleur liée à un trouble de la hanche peut se manifester ailleurs que dans l’articulation coxo-fémorale elle-même et être ressentie à l’aine ou dans la fesse, par exemple.

On parle de douleurs projetées lorsqu’une douleur de la hanche n’est pas due à l’articulation elle-même. C’est notamment le cas avec une sciatique qui peut avoir pour origine une hernie discale (au niveau des vertèbres lombaires) mais dont la douleur sera ressentie au niveau de la hanche.

Douleurs à la hanche : causes variées

Il existe de nombreuses causes susceptibles d'expliquer les douleurs localisées dans la hanche.

Causes articulaires des douleurs à la hanche

Les principales causes susceptibles d’expliquer des douleurs à la hanche sont les causes articulaires. En effet, l’arthrose de la hanche (coxarthrose) et l’arthrite de la hanche sont les premières causes de douleurs au niveau de cette articulation.

L’arthrose de la hanche est relativement fréquente puisqu’elle concerne environ 3 % de la population et qu’il s’agit de la deuxième arthrose la plus fréquente après celle du genou. L’arthrite de la hanche, elle, se retrouve notamment en cas :

Douleurs à la hanche : causes osseuses

Les douleurs de la hanche peuvent aussi avoir une origine osseuse. Ce sera le cas suite à une fracture du col du fémur. Ces dernières sont de plus en plus fréquentes avec l’âge et elles surviennent principalement chez les personnes âgées qui souffrent d’ostéoporose et qui chutent.

Par ailleurs, il est aussi possible de souffrir de la hanche en cas de cancer des os (généralement des métastases) affectant le bassin ou le fémur. Il faut toutefois noter qu’une tumeur de la hanche peut donner des douleurs projetées au niveau du genou par exemple.

Causes musculaires des douleurs de la hanche

Étant donné le grand nombre de muscles qui interviennent dans la mobilité de la hanche, il n’est pas étonnant que certaines douleurs de la hanche puissent avoir une origine musculaire. Elles peuvent notamment être causées par des tendinites, en particulier de deux muscles puissants : le psoas et le moyen fessier (qui assure l’équilibre du bassin lorsqu’on se tient sur un pied).

Les sciatiques entraînent également fréquemment des douleurs au niveau de la hanche. Sans qu’il s’agisse d’une cause de douleur d’origine musculaire à proprement parler, il est possible qu’une contraction du muscle comprime le nerf sciatique et soit donc indirectement responsable des douleurs coxo-fémorales.

Causes diverses

D’autres causes peuvent également être évoquées comme les traumatismes. L’articulation coxo-fémorale étant une articulation profonde et puissante, il faut que le traumatisme soit particulièrement violent pour entraîner une luxation.

Les hernies inguinales et crurales peuvent aussi être sources de douleurs au niveau de la hanche.

Symptômes liés aux douleurs de la hanche

Les douleurs de la hanche sont handicapantes puisque cette articulation porteuse est constamment sollicitée. D’une façon générale, les douleurs de la hanche se traduisent par une limitation des mouvements et, souvent, par une raideur. Cela provoque une boiterie et des difficultés à marcher normalement. Toutefois, les douleurs sont diverses en fonction de leur origine.

Douleur mécanique de l’arthrose

Les douleurs de la hanche chez les personnes âgées de plus de 50 ans sont très souvent dues à l’arthrose.

On retrouve dans ce cas des symptômes caractéristiques tels qu’une douleur accompagnée d’une raideur de la marche et parfois d’une irradiation dans le genou du même côté. Cette douleur étant mécanique, elle cesse au repos.

Toutefois, en cas de crise d'arthrose, l'œdème qui en résulte peut comprimer les nerfs et entraîner des douleurs très handicapantes (sciatique notamment).

Douleur inflammatoire de l’arthrite

La douleur de la hanche due à l’arthrite est une douleur de type inflammatoire, c’est-à-dire qu’elle survient aussi bien à l’effort qu’au repos. Plus l’arthrite est de stade avancé, plus le cartilage articulaire est détruit et plus la douleur, la rigidité et l’impotence fonctionnelle (l’incapacité à marcher ou à s’accroupir) augmentent.

C’est dans ce type de problèmes de hanche que les douleurs peuvent irradier vers l’aine, la fesse, le genou ou la région lombaire.

Caractéristiques des douleurs musculaires

En cas de tendinite, la douleur de la hanche fera son apparition lorsqu’on se lève et à la marche. Généralement, ces douleurs surviennent chez des personnes ayant une activité sportive importante ou inversement, chez ceux pour qui la marche est inhabituelle.

Douleurs à la hanche : diagnostic et traitement

En cas de douleur de la hanche, le médecin va s’intéresser aux amplitudes articulaires en testant la flexion, l’extension, l’abduction, l’adduction la rotation interne et la rotation externe de la hanche pour voir dans quels paramètres la hanche est douloureuse ou se bloque.

Outre l’examen clinique et l’anamnèse (interrogatoire), le médecin pourra s’appuyer sur des examens d’imagerie médicale pour poser le diagnostic et trouver l’origine des douleurs. Le médecin pourra demander à réaliser des radiographies (debout, de face et de profil) voire une IRM qui peuvent parfois donner des informations plus précises.

Approche classique

Le traitement initial d’une douleur de la hanche est médicamenteux. On prescrit notamment des anti-inflammatoires et des antalgiques. Néanmoins, pour résoudre durablement les douleurs de la hanche, il est important de s’intéresser à la cause des douleurs.

En cas d’arthrose, on a recours à des traitements antalgiques à base de paracétamol au cours des crises. En revanche, il est recommandé de pratiquer les activités physiques douces, comme la marche, le vélo, l’aquagym, etc. Il est en effet essentiel de lutter contre la raideur et de renforcer les muscles. Certaines méthodes naturelles sont aussi très efficaces, notamment l’hydrotomie percutanée qui consiste à injecter sous la peau, au niveau de l'articulation douloureuse, de l'eau de mer associée à un chélateur, à du magnésium, à des vitamines et à des minéraux (elle améliore l'arthrose dans 80 % des cas).

Des séances de kinésithérapie peuvent être indiquées dans certains cas, y compris en cas de tendinite. En cas d’arthrite ou de rhumatisme inflammatoire le médecin prescrira des traitements plus puissants tel que de corticoïdes, voire des infiltrations de cortisone.

Lorsque la douleur est due à une arthrite et que celle-ci est trop avancée, seule la mise en place d’une prothèse de hanche permettra de soulager, à terme, les douleurs et de redonner une mobilité normale à l’articulation. De même, certaines arthroses évoluées sont traitées par chirurgie avec la pose d’une prothèse totale. Bien entendu, en cas de cancer, un traitement anticancéreux adapté sera instauré.

Ostéopathie et douleurs à la hanche

Par ailleurs, en fonction de l’origine de la douleur, faire appel à un ostéopathe peut être une solution très intéressante. Il pourra notamment corriger durablement des douleurs dues à une sciatique, à de l’arthrose, à une tendinite ou à un problème des lombaires ou du bassin.